Ortho-Bionomy® Genève

Marianne Volery

info@ortho-bionomy.ch

+41 (0)79 333 25 00

L'Ortho-Bionomy®

En théorie

Sous le nom d’Ortho-Bionomy® est diffusé l’enseignement d’une méthode, qui a été conçue par Arthur Lincoln PAULS, D.O., et qui s’appuie sur des principes naturels d’auto-régulation de l’organisme. 

 

Éducative et thérapeutique, elle regroupe un ensemble de techniques manuelles, qui en ont fait, à sa création dans les années 1970, une méthode originale, en même temps que traditionnelle. 

 

Originale en effet, car cette méthode, en stimulant les réflexes du corps, déclenche des processus d’auto-guérison. Et traditionnelle, car, dans la perspective de son fondateur, les principes qui gouvernent l’Ortho-Bionomy® ont toujours existé.

Librement traduit, « Ortho-Bionomy » signifie
« application correcte des lois de la vie ».
Avec cette méthode, on va stimuler et soutenir les forces naturelles d’autorégulation de l’organisme, lesquelles peuvent être parfois ralenties ou entravées.
Historique

Son fondateur

Né au Canada, et également citoyen britannique, Arthur Lincoln PAULS (1929-1997) va créer l’Ortho-Bionomy® dans les années 1970. Enseignant le Judo, il devient également ostéopathe, et sa rencontre avec le Dr Lawrence Jones, D.O., va être déterminante pour l’avènement de l’Ortho-Bionomy®

 

D’une nature audacieuse et ouverte à la multiplicité des expériences de la vie, il va construire peu à peu les différents outils qui vont permettre, par affinements successifs, de développer une méthode originale, pleine de bon sens. 

 

Dès lors qu’il aura posé les bases de son système, A. L. PAULS consacre le reste de sa vie à parcourir le monde, à intéresser aussi bien des profanes que des thérapeutes aguerris, à la profondeur et à la simplicité de son message.

Ses recherches

Les principes de l’Ortho-Bionomy® sont analogues à ceux qui instaurèrent l’Ostéopathie (A.T. STILL, 1828-1917) à la fin du XIXème siècle. La méthode consistait à exagérer le schéma concerné et attendre une auto-correction spontanée du corps. Ce mode de traitement fut ensuite écarté au profit de techniques d’ajustement. Dans les années 1960, le Dr Lawrence JONES, D.O. (1912-1996) découvre de manière fortuite que cette exagération correspond à une posture préférentielle naturellement prise par la personne en cas de douleurs, cette posture ayant l’heureux effet de soulager le patient; en outre, le Dr Jones constate parfois la correction spontanée de la lésion ostéopathique, sans manipulation. 

 

Dans les années 1970, le Dr Arthur Lincoln PAULS (D.O), reconnaissant la valeur des travaux de ses prédécesseurs, crée d’autres techniques qui réduisent le temps de réaction du réflexe auto-correcteur, et il établit ainsi les bases de l’Ortho-Bionomy®. Partant de l’idée que l’organisme possède ses propres facultés de guérison, le praticien utilise cette disposition naturelle du corps à trouver des positions antalgiques, lesquelles vont permettre aux tensions de se relâcher et au système de se réajuster lui-même.

L’Ortho-Bionomy® permet de soulager la douleur, d’accroître la mobilité articulaire et d’améliorer le schéma postural. Contribuant à une meilleure compréhension de soi, elle favorise une gestion plus appropriée des émotions et des surcharges liées au stress. Elle aide également à développer une attitude plus sereine dans la vie et ainsi à restaurer un équilibre et un bien-être au plan physique, psychique et énergétique. 

Au fur et à mesure de ses expériences cliniques, A. L. PAULS observe que le corps est capable de déclencher, non seulement des réflexes somatiques, mais aussi des réflexes énergétiques. Il remarque aussi que la douleur peut avoir une origine autre que physique et qu’elle est parfois l’expression d’une souffrance plus profonde de l’être; cependant, si le patient souhaite se libérer de cette douleur, et en effacer la mémoire dans son corps, il aura tout d’abord à l’identifier, à la reconnaître; alors, seulement, l’organisme pourra susciter une impulsion qui déclenchera le réflexe auto-correcteur. 

 

Les recherches de A.L. PAULS ont affiné peu à peu la méthode, qui est composée de différentes phases, permettant au thérapeute d’entrer en contact avec le patient, tant au niveau physique qu’à des niveaux plus subtils aidant ainsi à retrouver l’origine du problème.